Dysfonctions ano-rectales

Les problèmes impactant la région anale, incontinences et urgences anales, constipations, douleurs, demeurent un sujet extrèmement tabou. Ils sont la cause d'un repli sur soi, d'une mauvaise image de soi, voire de dépression. Il faut, néanmoins , ne pas hésiter à en parler à son médecin, car des solutions existent.

Les urgences et incontinences anales peuvent avoir différentes étiologies:

  • déficit musculaire
  • chirurgie
  • accouchement par voie basse
  • constipation (correspond à des efforts de poussée trop importants qui vont abimer le périnée)
  • maladies neurologiques

Il faudra renforcer la musculature sphinctérienne, corriger le shéma moteur de la défécation pour que celle-ci ne soit plus traumatisante, parfois recréer un réservoir quand l'ampoule rectale ou/et le rectum qui servent de zone de stockage des selles, auront été impactés par une chirurgie.

Les constipations ou dyschésies consistent en une poussée abdominale pour évacuer les selles alors que les sphincters anaux restent fermés. Les selles deviennent dures et forment un fécalome qui sera douloureux. Ce fécalome pourra éventuellement suinter et donner l'impression d'une incontinence. Ce problème est assez typique de l'enfant. Il faudra lui apprendre à garder son périnée relaché lors de la défécation.

Les douleurs peuvent être la conséquence d'un fécalome, d'une fissure anale, d'une contracture musculaire. En traitant la cause de ces douleurs, ces dernières disparaîtront. 

Quelles que soit votre problématique, pour l'améliorer, vous pouvez déjà commencer par modifier votre façon d'évacuer les selles. La bonne position aux toilettes est celle qui se rapproche des toilettes à la turc. Il vous faut investir dans un petit tabouret de 15 à 20cm de haut et assez large, environ 50cm. Vous poserez vos pieds dessus à chaque extrémité, vos genoux se touchant. Vous mettrez vos avant-bras sur les cuisses en vous penchant en avant. De cette façon, vos poussés abdominales s'effectueront dans l'axe du canal anal et l'évacuation des selles en sera facilitée. Ensuite, évitez de pousser la respiration bloquée, cela est dévastateur pour votre périnée et favorise à terme l'incontinence anale. Vous pouvez expirer de manière prolongée à travers votre poing fermé pour freiner la sortie de l'air. Enfin, essayez de vous présenter à heure régulière aux toilettes, si possible après le repas. Si malgré tout ceci, rien ne s'évacue, n'insistez pas plus de 5mn, recommencez après le repas suivant. Si vraiment, rien ne vient, faites-vous aider par votre médecin.

Ces prises en charge nécessitent beaucoup de douceur et d'empathie, rien ne sera fait sans votre consentement explicite.

Les séances sont d'une durée d'environ 30mn, en tête à tête avec votre praticien. Elles nécessitent une prescription médicale. Leur coût est de 17.20 euros, pris en charge par votre sécurité sociale.